Anim-it.com » Medecine » Troubles du sommeil que faire : quels conseils à suivre en cas de troubles du sommeil ?

Troubles du sommeil que faire : quels conseils à suivre en cas de troubles du sommeil ?

Nous passons en général un tiers de notre vie à dormir, il est donc préférable de parfaire au maximum ce précieux temps de récupération.

Malheureusement, beaucoup de personnes souffrent de troubles du sommeil. Ceux ci ont la fâcheuse tendance de métamorphoser une bonne nuit réparatrice en un un véritable calvaire qui vous semblera interminable.

En premier lieu, il est utile de noter que le sommeil peut être divisé en 4 périodes d’une durée de 90 minutes chacune :

  • La première période : c’est la phase d’endormissement, elle se distingue par ralentissement de l’activité du cerveau et le maintien d’une respiration régulière. Durant ce cycle, les bruits à proximité sont encore perceptibles.
  • La deuxième période : appelée sommeil léger, c’est un cycle transitoire entre l’endormissement et le sommeil lent.
  • La troisième période : comme cité sur le point précédent, elle est représentée par le sommeil lent. A la fin de cette phase, vous plongerez dans un sommeil profond.
  • La quatrième et dernière période : durant cette phase, le cerveau est de nouveau ralenti et le sommeil paradoxal apparaît. C’est le cycle durant lequel se déroulent les rêves. Le cerveau émet des ondes rapides, le visage se vivifie et la respiration devient irrégulière. Paradoxalement (comme son nom l’indique), ces signes d’éveil contrastent avec la grande profondeur du sommeil.

Quels sont les troubles du sommeil les plus fréquemment retrouvés ?

Parmi les troubles du sommeil les plus fréquemment rencontrés, on distingue :

  • L’insomnie : numéro un des troubles du sommeil, l’insomnie est caractérisée par un sommeil insatisfaisant d’un point de vue qualitatif ou quantitatif, ayant par la suite des conséquences sur notre forme durant la journée.
  • Le ronflement : c’est la hantise des conjoints. Certaines personnes atteignent en effet des niveaux sonores fort désagréables. Le ronflement serait la conséquence d’une trop grande relaxation des tissus mous et de la luette.
  • Les cauchemars : chez 5 individus sur 100, les cauchemars de l’enfance persistent à l’âge adulte. Ils pourraient être liés à un stress accentué ou à des expériences traumatisantes durant l’enfance ou même au cours de l’âge adulte.
  • L’apnée du sommeil : ce trouble est caractérisée par une phase d’arrêt de la respiration pendant 10 secondes ou plus durant le sommeil. L’obstruction des voies respiratoires en est parfois la cause.

Comment se débarrasser des troubles du sommeil ?

Pour en finir avec les troubles du sommeil, il faut :

  • Éviter la prise de somnifères
  • Éteindre l’ensemble des écrans
  • Quitter le lit
  • Se relaxer
  • Suivre une bonne hygiène de vie