Aujourd’hui, obtenir le permis de conduire est indispensable pour les déplacements en voiture, cependant, pour le décrocher, il faudrait payer cher, ce qui n’est pas évident pour de jeunes étudiants. Heureusement qu’il existe quelques dispositifs pour les étudiants à connaître afin de vous aider à passer votre permis de conduire sans vous ruiner. Dans cet article, on vous dévoile quelques aides au permis de conduire pour les étudiants en 2023 ! Lisez jusqu’à la fin pour tout savoir !

Les 03 dispositifs d’aide au permis de conduire pour les étudiants

Dans cet article, vous trouverez les 03 dispositifs d’aide au permis de conduire les plus connus pour les étudiants, pour avoir une idée et choisir celui qui vous convient le mieux selon vos conditions.

Le prêt à 1 euro par jour pour le permis de conduire

Si vous êtes âgé de 15 à 25 ans, vous pouvez financer votre formation avec ce dispositif et obtenir votre permis de conduire. Le permis à 1 euro est un prêt sans intérêts, avec des conditions intéressantes, toutefois, par la suite, vous vous engagez à rembourser 30 euros chaque mois. Voici les conditions à connaître pour bénéficier de ce prêt :

  • s’inscrire dans une auto-école possédant le label Qualité des formations des écoles de conduite ;
  • signer le contrat de formation avec l’auto-école
  • présenter le contrat auprès d’une institution financière (banque ou mutuelle) qui participe à cette initiative ;
  • obtenir le montant du prêt à rembourser et le verser à l’auto-école directement

Important à savoir : dans le cas où vous échoueriez à l’épreuve pratique, vous pouvez bénéficier de la formation complémentaire plafonnée à 300 euros.

Dispositif d’aide au permis spécial apprentis

Si vous êtes étudiant et que votre formation doit être suivie d’un stage d’apprentissage, vous pourriez bénéficier de ce dispositif à hauteur de 500 Euros et en complément avec d’autres avantages. Cependant, il faut répondre aux conditions suivantes :

  • avoir plus de 18 ans ;
  • posséder un contrat d’apprentissage de l’année en cours ;
  • être déjà inscrit dans une auto-école ;
  • être inscrit dans le centre de formation des apprentissages.

Se présenter comme cobaye pour une école de moniteur

Une manière originale d’acquérir de l’expérience sur la route, à zéro centime, il suffit de vous présenter, durant votre temps libre, en tant qu’élève « cobaye » dans une école de formation, pour moniteur d’auto-école. Ainsi, vous serez prêt pour passer votre examen de permis de conduire.

Pourquoi choisir son auto-école labellisée ?

La France délivre le label École Conduite Qualité aux auto-écoles et aux écoles associatives pour une durée de 03 ans. L’école de conduite est jugée sur 23 conditions, pour garantir qu’elle propose des formations à la hauteur et donne des informations justes. L’école de conduite reçoit très souvent des inspecteurs pour surveiller que les conditions exigées du label sont respectées minutieusement.

Le site de sécurité routière met à votre disposition la liste des écoles labellisées pour choisir celle qui vous convient le mieux, il suffit de télécharger le fichier et d’effectuer votre recherche selon votre lieu d’habitation ou votre lieu de travail ou encore celui de votre école.

L’avantage des écoles labellisées est que, dans le cas où votre formation serait défaillante, l’école vous rembourse, vu qu’elle jouit d’une garantie financière, en plus, elle dispose de prestations spéciales, comme : la formation « post-permis » d’une journée qui dure pendant six à douze mois après l’obtention de votre permis de conduire, la formation de 07h pour conduire une voiture à boîte à vitesses manuelle ou encore la formation pour conduire une voiture avec remorque.

La bourse au permis de conduire pour les jeunes non étudiants

Cette bourse est réservée uniquement aux jeunes non étudiants âgés entre 18 à 25 ans et sans ressources financières. Elle couvre 80 % du coût de la formation, pour passer le permis de conduire. Pour savoir si vous êtes éligible à cette bourse, déposez votre candidature à la mairie, si vous bénéficiez de la bourse, vous devez effectuer quelques heures de travail gratuitement pour votre municipalité. À savoir qu’il existe encore d’autres initiatives d’aides locales, avec d’autres conditions, pour les jeunes étudiants et non étudiants, pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre préfecture ou de votre mairie !