Les activités humaines sont de plus en plus associées à l’évolution technologique. Des faits de société tels que les bruits des klaxons, le stress et certaines maladies chroniques perturbent le sommeil réparateur de l’homme. Il est désormais difficile pour l’organisme de se régénérer afin d’affronter chaque jour de travail. La solution idéale qui répond à ce phénomène serait l’usage du CBD.

Mieux comprendre le CBD

De la famille des cannabinoïdes, le CBD, de son véritable nom « cannabidiol », est extrait du chanvre industriel ou de la fleur du cannabis. C’est une molécule qui agit sur le psychisme et ses consommateurs peuvent être sujets à la somnolence ou la fatigue. Il n’est cependant pas désigné comme un stupéfiant et n’expose pas à la dépendance.

En cas de perte de mémoire ou d’appétit, l’utilisation du CBD est vivement conseillée. Le cannabidiol régularise le système immunitaire, assure un bon métabolisme et équilibre le processus de fonctionnement des différents organes. Il améliore la qualité du sommeil des consommateurs en régulant le rythme du sommeil et le cycle circadien.

Actions et risques du CBD sur le sommeil

Le cannabidiol se fixe sur les récepteurs organiques CB1 et CB2 et modifie le message qu’ils envoient aux cerveaux. En effet, ce sont ces récepteurs qui transmettent les causes des troubles de sommeil ; conséquence de l’hypersomnie, du somnambulisme et des sursauts nocturnes.

Contrairement aux somnifères, le CBD ne provoque pas le sommeil, mais agit plutôt sur les facteurs de l’insomnie, mettant en marche les récepteurs CB1. Ces derniers agiront sur les causes de l’augmentation des troubles du sommeil qui sont le stress, l’anxiété ou la pression du travail.

Une fois que le cannabidiol a connecté les récepteurs CB1 aux systèmes nerveux, il réduira la portée de l’activité neuronale. Ceci permettra désormais à l’organisme de pouvoir décontracter les muscles, de se relaxer et d’éviter les douleurs chroniques, d’où un sommeil paisible.

Il n’est certes pas prouvé scientifiquement que le CBD agit effectivement sur le sommeil, mais il n’en demeure pas moins qu’il n’est pas efficace. Bien que le CBD ne cause pas d’effet secondaire apparent sur la santé, il n’est pas conseillé d’en faire un usage au quotidien. Ses conséquences sur le long terme ne sont pas encore identifiées.

Vertus bienfaisantes du CBD sur le sommeil

Les actions bienfaisantes du CBD sur le sommeil ne sont plus à démontrer. Il atténue le stress, diminue les risques de crises épileptiques, traite les douleurs et certaines pathologies. Le CBD aide également à se libérer de l’addiction au tabac, à l’alcool ou au THC (tétrahydrocannabinol) qui est considéré comme un stupéfiant.

Plusieurs options de CBD sont proposées sur le marché. Il existe le CBD sous forme d’huile, d’infusion et de bonbon ou encore de gélule. De toutes ses formes, il faut préférer l’huile et choisir une bonne qualité d’huile, car elle est extraite d’une plante dépolluante. Il peut donc s’y retrouver des restes de pesticides ou de métaux.

Pour une quantité de 10 ml d’huile, on retrouve 500 mg de CBD, soit 5 %. Le meilleur mode d’emploi est la consommation orale et il convient de se renseigner auprès d’un professionnel pour connaître la mesure qui correspond à chacun. La dose standard recommandée est de 2 à 3 gouttes d’huile sur la langue, à retenir quelques secondes avant d’avaler.

Préférer le CBD au somnifère

Il vaut mieux consommer le CBD plutôt que tout autre antidépresseur ou anxiolytique qui ne s’attaquent pas aux causes des troubles du sommeil. Les somnifères peuvent s’avérer dangereux pour la santé puisqu’ils provoquent de l’accoutumance ou des effets secondaires quant à leur utilisation.

Les conséquences des somnifères sur l’organisme sont diverses et dénoncées par plusieurs consommateurs. Les étourdissements, les maux de tête, les hallucinations, les vomissements ou les symptômes dépressifs sont autant de répercussions sur la santé qu’on peut relever.